Retraites : "Nous sommes intransigeants sur l'objectif mais souples sur la trajectoire", affirme Gilles Le Gendre

Retraites : "Nous sommes intransigeants sur l'objectif mais souples sur la trajectoire", affirme Gilles Le Gendre
Politique

INTERVIEW - Gilles Le Gendre était l’invité ce lundi matin d’Elizabeth Martichoux dans la matinale de LCI. Alors que la grève et les blocages se poursuivent ce jour, le président du groupe LaREM à l'Assemblée nationale a défendu bec et ongles la réforme des retraites, assurant que la majorité irait jusqu’au bout.

Le chef de file des députés LaREM, Gilles Le Gendre, était l'invité politique d'Elizabeth Martichoux ce lundi 9 décembre. Il est notamment revenu sur la réforme des retraites, qui entre dans une semaine décisive. Alors qu'Emmanuel Macron et Edouard Philippe devaient recevoir lors d'un déjeuner ce lundi les ministres les plus concernés ainsi que des dirigeants de la majorité, l’événement aura lieu finalement demain, a annoncé Gilles Le Gendre. "Nous dînons demain soir à l'Elysée", a-t-il dit sur LCI. Le déjeuner qui était prévu ce lundi "a été repoussé de 24 heures". 

 

Cette rencontre devra permettre de caler les derniers arbitrages et de "se coordonner" avant les annonces du Premier ministre mercredi, a-t-il réaffirmé, en soulignant que "la majorité et le gouvernement sont extrêmement soudés évidemment autour du président de la République" : "Nous sommes déterminés à réussir cette réforme. Depuis deux ans et demi, jamais le groupe que je représente n'a jamais été aussi déterminé."

Pas de retrait

A la question d’un éventuel retrait de la réforme contre laquelle une partie de la population se mobilise, le président du groupe LaREM répond : "Jamais de la vie!" Selon Gilles Le Gendre, avec ce nouveau régime des retraites, il n'y aura "pas de perdant". Les enseignants, par exemple, "ne perdront pas un euro dans le nouveau régime des retraites", selon lui. 

"Nous sommes intransigeants sur l'objectif mais extrêmement souples sur la trajectoire, a-t-il ajouté. (…) Le régime que nous allons mettre en place a vocation à être durablement à l'équilibre". 

Lire aussi

Toute l'info sur

L'interview Politique

Et de conclure sur ce thème : "Nous sommes à la manœuvre pour faire une réforme que tous ceux qui nous ont précédés n'ont jamais osé réaliser (...) Ils étaient dans une forme de rafistolage qui n'était pas inutile mais qui repoussait constamment le moment où il faudrait s'attaquer aux vrais problèmes des retraites. C'est exactement ce que nous faisons ". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent