L'invité politique du vendredi 1er mars 2019 : Jean-François Copé

L'invité politique du vendredi 1er mars 2019 : Jean-François Copé
Politique

INTERVIEW - Le maire de Meaux était l'invité politique de Christophe Jakubyszyn ce vendredi 1er mars 2019 dans La Matinale de LCI.

Toute l'info sur

L'interview Politique

Jean-François Copé était l'invité politique de Christophe Jakubyszyn ce vendredi 1er mars 2019 dans La Matinale de LCI. L'occasion pour le maire de Meaux de revenir sur les principaux thèmes de l'actualité, et notamment les élections européennes à venir. L'ancien président de l'UMP a ainsi affirmé ne pas encore avoir choisi s'il votera pour la liste LR emmenée par François-Xavier Bellamy pour les élections européennes.

"Je n'ai pas encore avoir fait mon choix, j'attends de voir cette campagne", a déclaré le candidat malheureux à la primaire de la droite en 2017, tout en soulignant que "la famille des Républicains" était "dans le zig et dans le zag" et que certains LR étaient "ambigus".

La vente du siège LR, "pas un très bon choix"

Jean-François Copé a par ailleurs estimé que la vente du siège du parti annoncée jeudi n'était "pas un très bon choix du point de vue de la gestion" car la dette de LR était "gagée par l'actif". "Tout cela a été surjoué pour des raisons politiciennes", a-t-il déploré. "Ce n'est pas une bonne manière de gérer sauf de gagner dès à présent des liquidités."

Le parti a conclu la vente de l'immeuble de son siège parisien jeudi pour 46 millions d'euros, permettant de baisser la dette du parti à 13 millions d'euros, selon un communiqué.

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Jean-François Copé dans la vidéo ci-dessus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Covid-19 : la France a-t-elle vraiment les plus mauvais chiffres en Europe ?

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 52.000 nouveaux cas en 24 heures, nouveau record quotidien

Erdogan invite Macron à "se faire soigner", l'Élysée dénonce des "propos inacceptables"

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent