L'ordonnance de Bachelot : "Voilà des notes de restaurant qui vont être dures à digérer"

Politique
DirectLCI
L'ORDONNANCE DE BACHELOT - Bien de politiques émettent des critiques à l'encontre des dirigeants alors qu'il sont pires.

Quand les politiques donnent des leçons de morale alors qu'ils font le contraire, cela laisse perplexe. Bien d'associations humanitaires et de prêtres en sont la preuve. Tel l'exemple de Nicolas Bay qui s'est fait rembourser 500 000 euros par le Parlement européen pour ses frais de bouche dans des restaurants luxueux, alors que son parti ne cesse de critiquer le gouvernement sur sa finance. Le Rassemblement National qu'il représente, peut-il prétendre être un modèle, question éthique ?

Ce vendredi 6 juillet 2018, Roselyne Bachelot, dans sa chronique "L'ordonnance de Bachelot", nous parle de . Cette chronique a été diffusée dans La République LCI du 06/07/2018 présentée par Roselyne Bachelot sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 9h, Julien Arnaud sera aux commandes de ce grand talk d’opinion, avec à ses côtés Roselyne Bachelot pour trois heures de débat et de polémique.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La République LCI

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter