L'UE exige le remboursement de ses subventions de 2015 au groupe du FN

L'UE exige le remboursement de ses subventions de 2015 au groupe du FN
Politique

REMBOURSEMENT - Le groupe du Front national devra rembourser les subventions versées par le Parlement européen en 2015. L'équivalent de presque 800.000 euros.

La perquisition menée par les enquêteurs au siège du Front national le 17 février, dans le cadre de l’enquête sur les assistants parlementaires européens du parti, a débouché sur un premier verdict. 

Le Parlement européen exigera prochainement par courrier le remboursement de 536 000 euros au Mouvement pour l’Europe des nations et des libertés (MENL), une alliance du groupe d’eurodéputés d’extrême droite ENL, présidé par Louis Alliot, le vice-président du FN. Le groupe politique de l'Europe des Nations et des Libertés au Parlement, présidé par Marine Le Pen, devrait lui, rembourser près de 249.000 euros.

Rappel des faits

Des soupçons portant sur les salaires versés à 20 assistants d’élus frontistes au parlement de Strasbourg, dont les noms figuraient également dans l’organigramme du FN, ont poussé l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales à ouvrir une enquête. Il apparaissait en effet, que ces assistants ne travaillaient pas uniquement pour le Parlement, même si c’est par cette instance qu’ils étaient rémunérés. 

Selon une source au Parlement européen, citée par l’Agence France Presse, le MENL a dépensé environ 90.000 euros "pour des activités qui n'étaient pas éligibles à cette subvention, sur lesquels 63 .000 euros ont servi à deux campagnes d'affichage qui portaient à la fois les logos du parti européen et des partis nationaux". Et de poursuivre : "Il ne s'agit pas vraiment d'une fraude mais de l'utilisation de fonds pour une campagne qui n'était pas éligible à cette subvention". 

En vidéo

Rétro 2015 : "Marine Le Pen a réussi parfaitement la transformation du Front National"

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent