La bourde : quand le PS annonce son retrait de Tarascon... où il n'est pas qualifié

La bourde : quand le PS annonce son retrait de Tarascon... où il n'est pas qualifié

Politique
DirectLCI
FAIL - Au lendemain du premier tour des municipales, le PS a pris des résolutions pour combattre le FN, que le secrétaire général du parti s'est empressé d'annoncer. Il a ainsi affirmé que sa formation se retirait du second tour à Tarascon, alors qu'il n'est même pas qualifié.

Face au risque FN , le premier secrétaire du Parti socialiste, Harlem Désir, a pris des décisions rapides. Un peu trop d'ailleurs. Jusqu'à commettre une bourde en annonçant ce lundi matin le retrait du parti à Tarascon (Bouches-du-Rhône)... alors qu'il n'y est même pas qualifié.

"Là où il y a un risque que l’extrême droite l’emporte et où nos listes sont arrivées en troisième, nous prendrons la décision qui est nécessaire pour tout faire pour empêcher que le FN ne prenne des villes ", a expliqué Harlem Desir. Et d'ajouter : "D’ores et déjà vous avez peut-être pu prendre connaissance du fait que dans plusieurs de ces villes les listes socialistes ont pris la décision et ont annoncé qu’elles se retiraient. C’est le cas en particulier à Tarascon et à Saint-Gilles".

Saint-Gilles, seule ville concernée donc

Pourtant dans cette municipalité, briguée par la candidate frontiste Valérie Laupies, la socialiste Marie-Chantal Bernard n'est pas arrivée en troisième position… mais en quatrième, avec seulement 6,43 % des suffrages. Largement insuffisant donc (il fallait 10%) pour prétendre être présent au second tour dimanche prochain.

Contacté par Le Lab , Christophe Borgel, le secrétaire national du PS en charge des élections a tenté de rattraper le coup : ''C'est un désistement quand même quand on appelle à voter. Peu importe qu’on soit qualifiés ou pas à Tarascon, on ne peut pas fusionner les listes''.

Au final, la décision annoncée par le secrétaire général du PS ne concerne donc pour l'heure que Saint-Gilles (Gard), où se présente le député FN, Gilbert Collard . Pour conclure cette annonce, Harlem Désir a en outre assuré que sa formation, Europe Ecologie-Les Verts et le PCF ont décidé d'un "rassemblement le plus large" pour le second tour.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter