"La campagne de vaccination avance à la vitesse de l'escargot", dénonce Jordan Bardella

"La campagne de vaccination avance à la vitesse de l'escargot", dénonce Jordan Bardella

VACCINATION - Invité ce mercredi sur LCI, Jordan Bardella a dénoncé les lenteurs de la campagne vaccinale française, en comparant les initiatives du pays à celles de ses voisins européens.

Après un démarrage lent, la France a accéléré depuis plusieurs mois sa campagne de vaccination pour tenir les objectifs qu'il s'est fixé. Le 15 juin, la campagne, après avoir été réservée à tous les publics prioritaires, doit être ouverte à l'ensemble des personnes majeures du pays pour espérer, d'ici la fin de l'été, avoir vacciné tous les adultes qui le souhaitent. Mardi 4 mai, 16,4 millions de Français avaient reçu une première dose (31% de la population majeure), tandis que 6,9 millions avaient reçu la deuxième (13% de la population majeure). Pourtant, de nombreuses voix s'élèvent contre la stratégie et l'organisation du gouvernement et réclament de passer la vitesse supérieure. Jordan Bardella, vice-président du Rassemblement national (RN) et député européen, en fait partie. Invité sur LCI ce mercredi, il dénonce l'inefficacité de l'exécutif.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

"En France, la campagne de vaccination avance à la vitesse de l'escargot", dénonce-t-il. "Seule un peu plus d’une personne sur deux de plus de 80 ans, tranche d'âge qui fait partie des publics les plus à risques, a eu les deux doses de vaccin. Cela prend beaucoup de retard. Pendant que les autres pays européens trouvent des solutions, nous regardons le train passer", déplore-t-il. 

Le candidat aux élections régionales d'Île-de-France cite notamment l'exemple de l'Allemagne, qui envisage de commander 30 millions de doses du vaccin Spoutnik V, alors qu'il n'a toujours pas été validé par l'Agence européenne du médicament, ou de l'Italie qui discute directement avec Moderna pour obtenir un contrat avec le groupe et qui produira dès le mois de juillet sur son territoire le vaccin Spoutnik V.

Pendant que les autres pays européens trouvent des solutions, nous regardons le train passer.- Jordan Bardella, vice-président du RN

Face à ce qu'il considère comme de l'inaction de la part du gouvernement, Jordan Bardella estime que comme Christian Estrosi, qui a ouvert dès samedi dernier la vaccination aux plus de 18 ans à Nice, "les maires sont totalement livrés à eux-mêmes et trouvent des solutions pour espérer palier aux carences de l’État"

"Le gouvernement nous avait promis à la mi-avril la vaccination des enseignants. Cela n’a pas été fait", renchérit le vice-président RN. "Julien Sanchez, maire RN de Beaucaire (Gard), a, lui, donné une priorité aux enseignants dans la vaccination. Nous essayons de trouver des solutions au niveau local."

Lire aussi

Si j’avais la possibilité de me faire vacciner, je préfèrerais le faire avec un vaccin à ARN messager comme Pfizer ou Moderna.- Jordan Bardella, vice-président du RN

Autre source de ralentissements dans la campagne de vaccination : la méfiance qui règne autour du vaccin d'AstraZeneca. "Le gouvernement a entretenu la confusion sur AstraZeneca par ses mensonges et ses injonctions contradictoires", reproche Jordan Bardella, qui assure que c'est aussi pour cette raison que les médecins sont contraints de jeter des doses inutilisées. Pour autant, le politique le maintient : "Si j’avais la possibilité de me faire vacciner, je préfèrerais le faire avec un vaccin à ARN messager comme Pfizer ou Moderna, qui ont fait leurs preuves dans d’autres pays". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars": Anne Sila remporte la finale

Présidentielle 2022 - "Il n'y a pas de Jupiter" : pour son premier meeting, Anne Hidalgo s'en prend à Emmanuel Macron

Turquie : Erdogan annonce l'expulsion d'une dizaine d'ambassadeurs, dont celui de France

Colombie : Otoniel, le plus grand trafiquant de drogue du pays, capturé dans la jungle

VIDÉO - Candidat ou pas ? Éric Zemmour indique avoir "pris une décision" pour la présidentielle

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.