La candidature Hamon, pas une mauvaise nouvelle pour l'Elysée

Politique

Toute L'info sur

L'entrée en campagne de Sarkozy

ECLAIRAGE - Moquée il y a encore quelques semaines, la primaire socialiste se voit déjà crédibilisée par un candidat de poids, l'ancien ministre Benoît Hamon.

Il y a un paradoxe dans la candidature Benoît Hamon à la primaire socialiste. Annoncée au cœur du mois d'août avec reprises médiatiques assurées, elle aurait de quoi faire peur à l'Elysée et à la direction du PS où l'agitation de la fronde au sein même des socialistes gâche la tranquillité politique du président depuis au moins deux ans.

A neuf mois de la présidentielle, ils sont quelques-uns au PS à vouloir la peau de François Hollande, persuadés qu'ils peuvent être un meilleur candidat de gauche que lui face à la droite. Ou qu'il vaudrait mieux une défaite de leur camp en 2017 qu'une réélection par défaut d'un François Hollande affaibli. 

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter