La cote d'Emmanuel Macron remonte de 6 points et retrouve son niveau d'avant la crise des Gilets jaunes

La cote d'Emmanuel Macron remonte de 6 points et retrouve son niveau d'avant la crise des Gilets jaunes

Politique
REGAIN - Le pourcentage de Français qui approuvent l'action d'Emmanuel Macron a encore remonté de 6 points en février, à 34%, retrouvant son niveau d'octobre 2018 (33%) avant la crise des "gilets jaunes", contre 64% qui ne l'approuvent pas, selon un dernier sondage Ifop Fiducial.

Alors que la crise des Gilets jaunes bat son plein, la cote du chef de l’Etat remonte de six points selon un dernier sondage commandé parl'institut Ifop. Emmanuel Macron récolte 34% d’avis favorables et retrouve son niveau d’octobre avant la crise. La cote d'approbation du chef de l'Etat avait touché son plus bas niveau en décembre, à 23%, avant de remonter déjà de cinq points en janvier, selon un sondage pour Paris Match et Sud Radio.


Si le rebond est bien là, les Français considèrent toujours à 74% que le président n'est pas proche de leurs préoccupations, désapprouvent sa politique économique (33% pour, 67% contre) et trouvent majoritairement (à 60%) qu'il ne renouvelle pas la fonction présidentielle. Ils jugent en revanche qu'il défend bien les intérêts de la France à l'étranger (à 54%). Alors que le président s'est démarqué par un discours de fermeté au sujet des violences dans les manifestation, c'est auprès des sympathisants des Républicains (29 %, +7) et du MoDem (52 %, +14) que la proportion de sondés "satisfaits" d'Emmanuel Macron augmente le plus.

Le RN incarnerait le mieux l’opposition

A 34%, le président de la République rejoint le niveau d'Edouard Philippe (+1 point) alors que le Premier ministre affichait de meilleurs scores que lui depuis le début de la crise. Le chef du gouvernement lui aussi retrouve sa cote d'avant la crise des Gilets jaunes alors qu'il avait plongé à 26% en décembre. Les Français estiment que c'est le Rassemblement national qui incarne le mieux l'opposition au président de la République, avec 38% de citations, dépassant à nouveau la France insoumise (31%), tandis que Les Républicains convainquent 19% dans leur rôle de premier opposant, en dépit du fait que c'est bien cette formation qui dispose du plus grand nombre de députés en dehors de La République en marche à l'Assemblée.


Les sujets les plus discutés par les Français ont été les Gilets jaunes, pour 74% d'entre eux, suivi du prélèvement à la source. 

Enquête réalisée en ligne les 31 janvier et 1er février auprès de 1.006 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter