La cote de popularité d'Emmanuel Macron et Edouard Philippe continue de monter

La cote de popularité d'Emmanuel Macron et Edouard Philippe continue de monter

EMBELLIE - Au classement des personnalités Ifop/Fiducial pour Paris Match et Sud Radio publié mardi, Emmanuel Macron et Edouard Philippe gagnent chacun 6 points en un mois. Mais avec 47% d'opinions positives, le Premier ministre reste loin devant le président de la République (36%).

L'horizon d'Emmanuel Macron et Edouard Philippe s'éclaircit. D'après le dernier classement des personnalités Ifop/Fiducial pour Paris-Match et Sud-Radio publié ce mardi, le président de la République et le Premier ministre gagnent chacun six points. Avec 36% de "bonnes opinions", le chef de l'Etat pointe encore un 18e position de ce classement. 64% des Français interrogés ont une "mauvaise opinion de lui".

Avec 47% d'opinions positives, le Premier ministre se hisse quant à lui en 4e position, à deux points seulement du ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, qui gagne 4 points à 49%. Ils sont aussi nombreux (47%) à avoir une mauvaise opinion d'Edouard Philippe.

Lire aussi

Le classement est toujours dominé par l'ancien ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot (73%, -2) et Alain Juppé (56%, +4). Parmi les autres personnalités, Bruno Le Maire gagne 4 points à 42%, Gérard Larcher 5 à 37%, Laurent Wauquiez 3 à 34% et Marine Le Pen en perd 3 à 30%.

Enquête réalisée par téléphone du 8 au 9 février auprès de 1.002 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 en France : plus de 400 décès à l'hôpital en 24h et environ 4.000 cas confirmés

EN DIRECT - Vendée Globe : Kevin Escoffier sain et sauf après avoir été secouru par Jean Le Cam

Vendée Globe : Escoffier en détresse, délicate opération de sauvetage en cours

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Loi sécurité, violences policières, maintien de l'ordre... Gérald Darmanin tient sa ligne devant les députés

Lire et commenter