"La page n'est pas tournée" : à Ajaccio, Dominique Erignac ravive le souvenir du préfet assassiné

Politique
COMMEMORATION - La veuve du préfet Claude Erignac, assassiné il y a vingt ans par des nationalistes corses, a rendu hommage mardi 6 février à son mari, "homme de dialogue et de paix". A ceux qui réclament l'amnistie pour les auteurs du crime, elle a répondu "qu'un crime est un crime" et que "la page n'est pas tournée".

Depuis le funeste jour du 6 février 1998, Dominique Erignac n'était jamais revenue en Corse. Ce mardi matin, la veuve du préfet Claude Erignac, assassiné ce jour-là par des nationalistes corses à Ajaccio, a rendu un vibrant hommage à son mari, à l'occasion de l'inauguration d'une place dédiée.


"Décider de retourner à Ajaccio, sur ces lieux de l’assassinat de mon mari et de prendre la parole n’ont pas été chose facile", a témoigné Dominique Erignac. "Je me souviens des derniers mots qu'il m'a dits : 'A tout de suite'. Ses paroles résonnent encore en moi", a-t-elle ajouté, rappelant "cet assassinat conduit par un commando terroriste de nationalistes corses de la plus lâche des manières, la nuit, par derrière, de trois balles dans la tête alors que Claude se rendait à un concert". 

Message aux indépendantistes

La veuve du préfet Erignac, pour qui "la République rend aujourd'hui un hommage à l'un des siens", "un homme de dialogue et de paix", a également adressé un message à ceux qui, comme l'élu indépendantiste Jean-Guy Talamoni - absent de cette cérémonie - réclament l'amnistie pour les auteurs de l'assassinat.


"Venir ici, c'est dire que la République n'oubliera jamais ce qu'il s'est passé il y a vingt ans. Contrairement à ce qui a pu être dit ici où là, la page n'est pas tournée. Un crime est un crime. Nous ne l'oublions pas. J'espère que la République ne faiblira jamais en Corse."


"C'est grâce à vous que la justice a été rendue et qu'elle sera suivie", a répondu dans son discours Emmanuel Macron. "Sans oubli, sans amnistie", a ajouté le président de la République.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter