La position de Nicolas Hulot au gouvernement de plus en plus fragilisée

DirectLCI
La position du ministre de la Transition écologique et solidaire est de plus en plus fragile au sein du gouvernement. Déjà accusé d'avoir renoncé à certains de ses engagements, Nicolas Hulot a reporté ce mardi l'objectif de passer à 50% la part de nucléaire dans la production d'électricité. Depuis sa nomination, il a pourtant acté la fin du diesel en 2040, l'interdiction d'un pesticide tueur d'abeilles et la fin de l'exploitation des hydrocarbures.

Ce reportage est issu du journal télévisé de 20h du 8 novembre 2017 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20h du 08/11/2017 des sujets sur l’actualité, des reportages en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter