LA QUESTION OFF - Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, ne veut pas être "calife à la place du calife"

Politique
OFF – Révélation de la France insoumise pendant la campagne présidentielle, Alexis Corbière n’envisage pas un instant de prendre un jour la place de Jean-Luc Mélenchon, son mentor. Invité sur LCI, il a redit sa fidélité au "patron".

De tous les débats pendant la longue campagne présidentielle pour le compte de La France insoumise, Alexis Corbière compte malgré tout rester à sa place – comprenez derrière Jean-Luc Mélenchon. Interrogé par Audrey Crespo-Mara, le porte-parole du leader d'extrême gauche s’est défendu de toute ambition qui porterait ombrage à son chef : pas question pour lui de devenir "calife à la place du calife".  "Premièrement Jean-Luc Mélenchon n’est pas un calife, a-t-il  rappelé sur LCI. Ça a été un formidable candidat. C’est mon ami, mon candidat. Depuis 20 ans, je le défends."  

Et comme pour mieux souligner que le mouvement n’est pas taillé uniquement aux mesures de Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière a tenu à énumérer les "talents" - Daniel Simonnet, Raquel Garrido, Charlotte Girard, Manu Bompart - qui ont émergé selon lui pendant la campagne. "Vous leur avez parfois donné la parole. Donc c’est gentil de dire du bien de moi, mais il y a beaucoup d’autres visages. Donc Jean-Luc Mélenchon n’est pas seul." 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Elections législatives 2017

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter