La sénatrice FN qui avait comparé les migrants aux nazis suspendue par son parti

La sénatrice FN qui avait comparé les migrants aux nazis suspendue par son parti

POINT GODWIN - Huit jours après son élection, la sénatrice du Var Claudine Kauffmann a été suspendue à titre conservatoire par le Front national après la découverte d'un post Facebook où elle comparait les migrants aux nazis.

"Il n'existe rien de tel que la mauvaise publicité". Cette phrase, attribuée (sans grande certitude) à un propriétaire de cirque américain du 19e siècle du nom de Phineas T. Barnum, devenue depuis un must des marques, entreprises et personnages publics en quête de notoriété, trouve une nouvelle fois sa place dans l'actualité. Dernier exemple en date avec la nouvelle sénatrice Front national Claudine Kauffmann, qui s'est ainsi félicitée de la polémique qu'elle a lancée en comparant la venue des migrants aux nazis.

Lire aussi

L'essentiel, c'est qu'on parle de moi-

"Qu'on parle de moi en bien ou en mal, peu importe. L'essentiel, c'est qu'on parle de moi", a-t-elle publié sur Facebook, reprenant là une citation du célèbre homme de télévision Léon Zitrone. La nouvelle élue pourrait bien regretter cette sortie, après que le Front national a annoncé, par la voix de son directeur de la communication David Rachline, sa suspension : "Elle est suspendue dans l'attente d'explications et de clarifications sur ses propos". "J'ai vu passer des propos sur la 'vermine', c'est absolument inacceptable", a-t-il dit à propos de sa successeure au Sénat.

La nouvelle représentante du Var à la Chambre haute a en effet beaucoupfait parler d'elle, après qu'un de ses posts Facebook datant du mois de mai avait émergé, une semaine après son élection. Ce lundi, Buzzfeed retrouvait ainsi un collage de deux images de Claudine Kauffmann : la première, une photo de plusieurs réfugiés sur le trottoir parisien et la seconde, une couverture de "La France sous l'occupation", sur laquelle figure Adolf Hitler et des officiels nazis. Le tout légendé comme suit : "Ceci me fait penser... à cela !!!"

Après les remous créés par la découverte de ce post, Claudine Kauffmann avait fini par retirer son collage, tout en se félicitant de la polémique et en se désespérant de "tout ce qu'on [allait] dépenser pour cette vermine". A Var Matin, elle avait tout de même précisé que'elle avait "beaucoup d'amis étrangers" et n'avait "rien contre les migrants". Et la septuagénaire de se justifier : "Quand j'ai vu cette photo, c'est l'image que j'ai eue en tête à ce moment-là !"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination des enfants au menu du Conseil de défense lundi

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait au moins 13 morts, des milliers d'habitants ont fui Java

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.