"Lâcheté" de la justice : François Hollande "regrette profondément" ses propos

Politique

Toute L'info sur

Les confidences de François Hollande

MEA CULPA - Le chef de l'Etat à écrit au Conseil supérieur de la magistrature et à sept autres instances représentatives. Il y assure "regretter profondément" sa critique du système judiciaire, retranscrites dans "Un président ne devrait pas dire ça". Les intéressés apprécient, mais n'oublient pas.

Dans une lettre adressée au Conseil supérieur de la magistrature (CSM) et à pas moins de sept autres instances représentatives, François Hollande "regrette profondément" ses confidences sur la "lâcheté" de la justice. Ces mots, que les journalistes Fabrice Lhomme et Gérard Davet lui prêtent dans Un président ne devrait pas dire ça, sont "sans rapport avec sa pensée", plaide-t-il ce 14 octobre. 

Le chef de l'Etat a fait parvenir la même missive - dont LCI a eu copie -, au CSM, aux présidents des Cours d’appel, aux procureurs généraux près les Cours d’Appel, aux présidents des tribunaux de grande instance, aux procureurs près les tribunaux de Grande Instance, au syndicat de la Magistrature (SM), à l'Union syndicale des magistrats (USM) et à  FO Magistrats. 

Lire aussi

    Lire aussi

      On considère que c'est une première démarche, un début d'explication (...). Il faudra, au fil du temps, beaucoup de pédagogie pour que les choses se cicatrisent.- Thomas Pison, procureur de la République de Nancy

      Les représentants des présidents et  procureurs de France ont salué son geste. Mais ont prévenu qu'il leur faudrait du temps pour oublier l'affaire. "On considère que c'est une première démarche, un début d'explication  (...). Il faudra, au fil du temps, beaucoup de pédagogie pour que les choses se  cicatrisent", a prévenu le procureur Thomas Pison au nom des  quatre conférences nationales représentant procureurs et présidents des  tribunaux et cours d'appel.

      VIDEO - La lettre d'Hollande "est un début d'explications", pour le président de la conférence des procureurs

      En vidéo

      Le procureur de la conférence des procureurs considère que la lettre d'Hollande "est un début d'explications"

      VIDEO. NKM sur la lettre d’excuses d’Hollande : "Ce n’est pas ça qu’on attend d’un président"

      En vidéo

      NKM sur la lettre d’excuses d’Hollande : "Ce n’est pas ça qu’on attend d’un président"

      VIDÉO - Les magistrats exigent des excuses de la part de François Hollande :

      En vidéo

      Les magistrats exigent des excuses de la part de François Hollande

      VIDÉO - Nicolas Sarkozy : "On peut se demander ce qu'il aime M. Hollande, à part lui ?"

      En vidéo

      Sarkozy sur la lettre d'Hollande : "On peut se demander qu'est ce qu'il aime M. Hollande, à part lui ?"

      VIDÉO - La lettre d'excuses de François Hollande suffira-t-elle ?

      En vidéo

      La lettre d'excuses de François Hollande suffira-t-elle ?

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter