L'affaire Bygmalion rattrape les Républicains

Politique
Le changement de ton de Jérôme Lavrilleux à propos du dossier Bygmalion a fait des vagues hier au sein du parti Les Républicains. En déplacement à Limoges pour soutenir la candidate LR pour les régionales, Nicolas Sarkozy a balayé du revers de la main les accusations de son ancien directeur adjoint de campagne. Alain Juppé n'a pas fait de commentaires.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter