Politique

PROJET DE LOI – Les députés, plongés dans l’examen du projet de loi sur la transition énergétique, ont voté vendredi l'interdiction des sacs plastiques à usage unique à partir de 2016 et celle de la vaisselle jetable en plastique à partir de 2020.

Bientôt la fin des sacs plastiques à usage unique dans les supermarchés ? L'Assemblée nationale a voté vendredi leur interdiction à partir de 2016, ainsi que celle de la vaisselle jetable en plastique à partir de 2020, dans le cadre du projet de loi sur la transition énergétique . Dans le viseur des députés : les sacs fins, comme ceux des rayons primeurs, jetés après une seule utilisation et distribués par milliards chaque année.

Ce type de sacs devra être remplacé par des sacs à base de matière organique (amidon de maïs, de pomme de terre, etc.) et recyclables dans des composts à domicile. Les marchands de primeurs pourront continuer à proposer des sacs en papier. Dans l'ensemble des commerces, les sacs plastiques plus épais pourront être mis à disposition gratuitement ou non.

Le texte ensuite examiné par le Sénat

Cette interdiction a été introduite dans le projet de loi, sur proposition du gouvernement, lors de son examen en commission. Comme le précise le site du Figaro , une mesure similaire avait déjà été prévue dans le projet de loi sur la biodiversité ; ce texte ne devant être débattu dans l'hémicycle qu'au début de l'an prochain, le gouvernement semble avoir voulu prendre les devants.

Concernant l'interdiction de la vaisselle jetable, une mesure à l'initiative des écologistes, celle-ci a été votée en séance après un report de la date d’interdiction de 2017 à 2020.

Mardi prochain, les députés voteront sur l’ensemble du texte sur la transition énergétique avant qu’il ne parte en examen au Sénat, qui vient de basculer à droite . Et confirmera, ou non, ces interdictions. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent