Laurent Berger : "J'appelle le gouvernement à sortir les décrets" de la loi Travail

Politique

Toute L'info sur

Loi Travail

INTERVIEW - Alors que la CGT et FO appellent les Français à manifester contre la loi Travail le 15 septembre, Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, a appelé le gouvernement à sortir les décrets.

Après cinq mois de manifestations sur fond de crise sociale et une courte trêve cet été, la CGT et FO appellent de nouveau les Français à venir battre le pavé le 15 septembre contre la loi Travail. S’ils espèrent faire flancher le gouvernement, Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT (syndicat partisan de la loi Travail), estime pour sa part que cela ne changera rien. 


"Je demande au gouvernement de sortir les décrets." A quelques heures de rencontrer la ministre du Travail, Laurent Berger affirme qu’il lui demandera d’"accélérer" la mise en application des décrets de la loi si controversée. Pour lui, il est temps de passer à l’action. S’il estime que le quinquennat de Hollande n’a "pas été socialement inutile", notamment grâce au "compte personnel de formation" ou encore à la reconnaissance de "la pénibilité" d’un emploi, le patron de la CFDT considère que les politiques devraient adopter un nouveau cap. "Le patronat devrait lui aussi, faire preuve d’un peu plus de créativité." 

L'attente des citoyens pour 2017

Invité à réagir au sondage TNS Sofres-One Point réalisé pour LCI-Le Figaro, qui donne Emmanuel Macron vainqueur au premier tour de la présidentielle, Laurent Berger estime qu'"il y a une attente des citoyens pour qu'on renverse un peu la table". Les Français ont besoin que l'on "fasse de la politique autrement", estime-t-il, avant de préciser que les propositions des candidats définiront les affinités des électeurs. 

En vidéo

Macron en tête dans les sondages : "Il y a une attente des citoyens pour qu'on renverse la table",

La question off

Interrogé sur les grèves d'Air France et de la SNCF début juillet, Laurent Berger s'est défendu d'y avoir participé. S'il estime que faire grève est un droit constitutionnel, ce dernier a répondu que"ce n'est pas la CFDT qui était dans ces mouvements". 

En vidéo

La "question off mais devant les caméras" de Laurent Berger, invité politique d'Audrey Crespo-Mara

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter