Propos polémiques à l'EM Lyon : Laurent Wauquiez accusé de se "trumpiser"

DirectLCI
DÉRIVE - Laurent Wauquiez et Donald Trump, même combat ? La façon dont il s’en est pris à ses rivaux et adversaires dans les enregistrements diffusés vendredi par l’émission "Quotidien" font dire à Xavier Bertrand ou au député LREM Hugues Renson que le président des Républicains se "trumpise".

Discours cash, cru, anti-élites, démagogique.... Laurent Wauquiez a-t-il fait du Donald Trump devant les étudiants de l'EM Lyon ? "C’est du Trump, c’est pire que Trump, certains veulent trumpiser la vie politique française", a dit Xavier Bertrand sur BFMTV ce dimanche. Le président de la région Hauts-de-France a condamné la dérive vers l’extrême droite de Laurent Wauquiez, après la diffusion de propos enregistrés à son insu et virulents pour Nicolas Sarkozy, Gérald Darmanin ou encore Angela Merkel. 


"Vous prenez les mots qui ont été dits là, ça pourrait être un des membres de la famille Le Pen. C’est la même tonalité, c’est la même violence." "C’est symptomatique d’une dérive qui est voulue", a dit Xavier Bertrand, qui a quitté le parti Les Républicains le 11 décembre dernier, au lendemain de l’élection à la présidence de Laurent Wauquiez.  

On ne s’adresse pas à des étudiants en colportant des ragots."Hugues Renson

Hugues Renson, député LREM, a dit sur Radio J que Laurent Wauquiez était "en voie de trumpisation. Je ne suis pas sûr que la trumpisation soit conforme à ce qu’attendent les Français". "On ne s’adresse pas à des étudiants en colportant des ragots", a-t-il estimé. Il a fustigé le "cynisme", la "brutalité", le "mépris" dont témoignent les propos de Laurent Wauquiez, comparables aux attaques anti-élites menées par Donald Trump sur les réseaux sociaux. 


Le président américain serait-il une source d'inspiration pour le nouveau patron des Républicains ? En mars 2016, alors que Donald Trump dominait les dernières étapes des primaires américaines, Laurent Wauquiez avait déclaré : "Il est révélateur de quelque chose, qu’aujourd’hui dans les démocraties, les citoyens ne veulent plus avoir des gens qui leur disent ce qu’ils ont le droit de penser et ce qu’ils ont le droit de dire. Ce qui séduit chez Donald Trump, c’est quelqu’un qui a une forme de parole très directe, aborde un certain nombre de thèmes qui jusqu’ici étaient plutôt tabouisés, et qui est clair dans ce qu’il exprime. (…) Les gens globalement dans les démocraties ne veulent plus de filet d’eau tiède. Ils ne veulent plus d’une espèce de politique insipide qui dit à chacun ce qu’il a envie d’entendre. Ils veulent des choses qui ont un peu plus de caractère et de colonne vertébrale."

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter