Wauquiez et Philippe s'écharpent sur l'ampleur de l'immigration : mais que disent les chiffres ?

Politique
DirectLCI
FACT-CHECKING - Edouard Philippe a débattu face à Laurent Wauquiez, jeudi soir dans L'Emission politique. Leur duel s'est presque limité à une discussion tendue sur l'immigration, menée à grand renfort de données et statistiques sur le sujet. L'occasion de revenir sur les vrais chiffres de l'immigration en France.

Les deux frères ennemis de la droite républicaine débattaient pour la première fois jeudi soir sur le plateau de L'Emission politique (France 2). Leur face-à-face s'est concentré sur les sujets d'immigration, et les deux hommes ont enchaîné les données chiffrées. L'occasion de les vérifier.

D'emblée, Laurent Wauquiez s'est montré offensif et a voulu marquer sa différence avec le gouvernement que son parti accuse de laxisme sur l'immigration. "Cette année, votre gouvernement a délivré 250.000 titres de séjour supplémentaires", a-t-il lancé. Ce a quoi le Premier ministre lui a répondu : "Vous avez raison, l’année dernière, c’est 242.000 titres de séjour qui ont été délivrés en France. Sur ces 242.000, il y en avait environ 80.000 qui ont été délivrés à des étudiants. C’est en augmentation. Mais je ne crois pas que cette augmentation soit de nature à vous poser un problème. S’agissant de l’immigration familiale, c’est cette année 85.000 titres de séjour." 


De fait, selon les chiffres de l'immigration publiés au mois de juin 2018 par le ministère de l'Intérieur, 242.665 personnes se sont vues délivrer un titre de séjour, 87.109 pour regroupement familial, 78.478 pour les étudiants.


En revanche, même si environ 250.000 titres de séjour ont été accordés, toutes les personnes concernées n'ont pas vocation à rester sur le territoire, à commencer par les 80.000 étudiants. Ainsi, Laurent Wauquiez a tort lorsqu'il avance que "si rien n'est fait et si rien ne change, ça signifie donc que sur le quinquennat d’Emmanuel Macron la France connaîtra un million d’immigrés en plus".

100.000 demandes d'asile en 2017

En outre, Edouard Philippe a expliqué que les demandes d'asile avaient explosées. "Nous avons eu à gérer 100.000 demandes d’asile et nous avons délivré 25.000 titres." Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, en 2017, 100.755 demandes d'asile ont été enregistrées à l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA). L'OFPRA a pris 23.958 décisions d'accord (contre 19.982 en 2016). Mais si l'on ajoute à cela les décisions d'accord d'un statut de protection (réfugié et protection subsidiaire, hors mineurs accompagnants) prises par l'OFPRA et la Cour nationale du droit d'asile (CNDA), ces chiffres s'établissent à 31.964 (26.499 en 2016).


Dans son argumentation, Laurent Wauquiez a également parlé des "300.000 clandestins qui sont dans notre pays". Il y a un peu moins d'an an, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb avait en effet déclaré qu'environ 300.000 personnes étaient en situation irrégulière sur le territoire français.  


Toujours selon le président des Républicains : "L'Insee considère aujourd'hui que la France a un record en terme de présence d'immigrés sur notre territoire." Vrai puisque selon l'institut statistique, en 2014, 6 millions d'immigrés vivaient sur le territoire français (ils étaient par exemple 5,8 début 2013, 4,9 millions en 2004, 4,2 millions en 1990).

Quid de la France vis-à-vis de ses voisins européens ?

Enfin, Laurent Wauquiez a assuré que la France était "l'un des pays d'Europe qui accueille le plus de réfugiés". Invité à préciser de quoi il parlait par Edouard Philippe, le président des Républicains a expliqué qu'il évoquait les réfugiés demandant le droit d'asile. Dans ce cas-là effectivement, après l'Allemagne et ses plus de 500.000 demandes, la France est le deuxième pays européen à en recevoir le plus selon Eurostat.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter