"Il utilise sœur Emmanuelle pour donner du crédit à son image" : l'association Asmae tacle Laurent Wauquiez

"Il utilise sœur Emmanuelle pour donner du crédit à son image" : l'association Asmae tacle Laurent Wauquiez

Politique
FAKE NEWS - Asmae, l'association de sœur Emmanuelle, accuse Laurent Wauquiez d'utiliser l'image de la "petite sœur des pauvres" à son profit en évoquant une amitié qui n'aurait jamais existé.

Laurent Wauquiez est de nouveau accusé de s'arranger avec les faits. Ce vendredi, le président du parti les Républicains participait à un déjeuner-débat organisé au Puy-en-Velay par l'association Opération Orange de sœur Emmanuelle, avec laquelle il affirme eu une relation amicale, selon nos confrères du Monde.


Dans un communiqué, l’Association Asmae de Sœur Emmanuelle a profité de l'occasion pour rectifier les affirmations du président de la région Auvergne-Rhône-Alpes sur sa proximité supposée avec "la petite sœur des pauvres". "Monsieur Wauquiez peut participer à tous les déjeuners qu'il souhaite, mettre tous les portraits possibles de la religieuse dans son bureau, depuis l'année passée rien n'a changé, il ne fait toujours pas partie des proches de sœurs Emmanuelle", écrit l’association. 

Une légende entretenue par Laurent Wauquiez

Depuis une quinzaine d'années, Laurent Wauquiez entretient la légende selon laquelle il était un proche de sœur Emmanuelle. "Avec sœur Emmanuelle, j’ai passé plusieurs mois en Egypte, à l’occasion d’un stage à l’ENA (…) Quand elle me voyait, elle me regardait droit dans les yeux et me disait : 'Mon petit Laurent, qu’as-tu fait de bon depuis que je t’ai vu ?'", racontait Wauquiez sur France 2 en 2008 alors que sœur Emmanuelle venait de mourir à l’âge de 99 ans.

Pour faire taire les mauvaises langues, Laurent Wauquiez était même allé jusqu’à demander à la rencontrer dans sa maison de retraite pour pouvoir prendre une photo avec elle. Un cliché qui doit lui permetttre de légitimer ses propos et qu'il affichera dans son bureau ministériel, détaille Le Monde. Mais en 2016, Catherine Alvarez, une des plus proches collaboratrices de "la petite sœur des pauvres", dément cette supposée amitié sur France 2. "Je n’ai jamais entendu sœur Emmanuelle parler de Laurent Wauquiez. J’ai eu vent d’une rencontre à la fin de la vie de sœur Emmanuelle. (…) Pour moi, c’était la première fois qu’elle le voyait". Malgré ces déclarations, Laurent Wauquiez a continué par la suite à parler de son amitié avec sœur Emmanuelle. 

Le déjeuner-débat de ce vendredi a probablement fini d’agacer l’association de la religieuse. "Asmae intervient pour préciser, une nouvelle fois, que Laurent Wauquiez utilise sœur Emmanuelle pour donner du crédit à son image", dénonce l’association.


"Depuis la disparition de sœur Emmanuelle en 2008, l’association continue le combat et protège la petite sœur des pauvres des tentatives d’utilisation de son image", poursuit le communiqué. Pas sûr que cet énième avertissement soit entendu par Laurent Wauquiez…

Tout savoir sur

Tout savoir sur

LR : le clash entre Laurent Wauquiez et Virginie Calmels

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter