41 milliards d'euros : du "jamais-vu" pour le déficit de la Sécurité sociale

Le déficit de la Sécu va battre des records

CRISE - L'épidémie de Covid-19 va porter le déficit de la Sécurité sociale à plus de 41 milliards d'euros, un nouveau record, a prévenu ce mercredi le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin.

Le record de 2010, de 28 milliards d'euros, est tombé. Mais ce n'est qu'un début, avertit ce mercredi 22 avril le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin. Selon lui, le déficit de la Sécurité sociale, sous l'impact de l'épidémie de Covid-19, va dépasser les 41 milliards. Ce montant "qui peut donner le tournis" demeure pourtant "une hypothèse favorable", compte tenu notamment de probables annulations de cotisations dans "certains secteurs" comme la restauration, l'hôtellerie ou le tourisme, a-t-il encore indiqué lors d'une audition par la commission des Affaires sociales du Sénat.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Très loin des 1,9 milliard de déficit atteints fin 2019, la "Sécu" se retrouve avec 8 milliards de dépenses nouvelles (achats de masques, primes aux soignants, arrêts pour gardes d'enfants...), mais surtout avec 31 milliards de recettes en moins (cotisations, CSG, TVA...). Or, les prévisions partent du "principe que l'ensemble des cotisations reportées seront payées d'ici décembre, ce qui ne sera probablement pas le cas", a expliqué le ministre.

Plus de 3 millions d'arrêts de travail

Non seulement les entreprises bénéficieront d'un "étalement" de leurs paiements, mais "le gouvernement travaille à des annulations" qui concerneront "certains secteurs", à commencer par la restauration. Cela pourrait également s'appliquer à l'hôtellerie, au tourisme, à l'événementiel, à la culture, mais aussi à des "secteurs de conséquence" comme les blanchisseurs dépendant des hôtels, ou les viticulteurs dépendant des bars et restaurants.

Lire aussi

L'épidémie de coronavirus a justifié environ 3,2 millions d'arrêts de travail, selon les données transmises par l'Assurance maladie à l'AFP. Le bilan, arrêté lundi, est à la mesure de la crise sanitaire : quelque 600.000 arrêts maladie ont été prescrits par des médecins à autant de malades du Covid-19. Pour les "personnes dites vulnérables" (malades chroniques, femmes enceintes), l'Assurance maladie a reçu en un mois 400.000 demandes d'arrêts de travail "dérogatoires", auxquelles elle a donné droit "dans près de 8 cas sur 10". Mais ce n'est rien comparé aux 2,3 millions d'arrêts pour garde d'enfant, délivrés à la demande des employeurs depuis les premières fermetures d'écoles début mars.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Alerte au tsunami du Japon aux Etats-Unis après une éruption volcanique

VIDÉO - Une éruption volcanique provoque un tsunami aux Fidji et des alertes en série

EN DIRECT - Covid-19 : près de 325.000 nouveaux cas en 24h, légère baisse en réanimation

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 14 janvier

Présidentielle 2022 : voici les sept candidats de gauche à la Primaire populaire

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.