Le député LR Hervé Mariton hospitalisé après un malaise : "Je vais mieux", annonce-t-il sur Twitter

Le député LR Hervé Mariton hospitalisé après un malaise : "Je vais mieux", annonce-t-il sur Twitter

POLITIQUE - Le député Les Républicains de la Drôme est hospitalisé depuis ce week-end à Chambéry suite à "un malaise sérieux", selon un élu proche. Mais ses jours ne sont pas en danger et il devrait sortir prochainement. Jeudi matin, il a remercié les témoignages de soutien sur Twitter et explique qu'il allait "mieux".

Coup de frayeur pour les proches d'Hervé Mariton. Le député Les Républicains de la Drôme, âgé de 58 ans, est hospitalisé depuis le week-end dernier à Chambéry à la suite d'un "malaise sérieux", a annoncé mercredi à l'AFP son premier adjoint à la mairie de Crest, Jean-Pierre Point, confirmant des informations parues dans la presse.

L'annonce a été faite par son épouse mercredi soir lors de la cérémonie de voeux qu'il devait présider à la salle des fêtes de sa commune. Les nouvelles sont cependant rassurantes : les jours d'Hervé Mariton "ne sont pas en danger", selon l'adjoint, qui précise qu'il devrait subir "une série d'examens" et qu'il "devrait sortir pochainement". Ce proche n'a pas confirmé l'hypothèse d'un infarctus avancée par Le Dauphiné Libéré.

Lire aussi

Un soutien d'Alain Juppé à la primaire

Le député, qui avait tenté d'être candidat à la primaire avant de se rallier à Alain Juppé faute de parrainages, a été pris d'un malaise alors qu'il terminait ses vacances à la montagne. Il a été conduit au centre hospitalier de Chambéry. "Je vais mieux", a-t-il tweeté jeudi matin, remerciant les message de soutien et précisant qu'il allai se reposer "quelques jours afin d'aborder 2017 avec un élan renouvelé". 

Ce proche de la Manif pour tous s'est illustré récemment en participant à la délégation parlementaire qui tentait, en vain, de se rendre à Alep, en Syrie, pour alerter l'opinion sur l'urgence humanitaire pour la population civile à l'heure de la reprise du dernier bastion rebelle de la ville par l'armée de Bachar el-Assad.

En vidéo

Hervé Mariton : "Je ne suis pas poutinien"

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'OMS conseille aux plus de 60 ans et aux personnes vulnérables de ne pas voyager

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

EN DIRECT - Présidentielle : Eric Zemmour est l'invité du 20h de TF1

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.