Le député LR Olivier Dassault meurt dans le crash d'un hélicoptère dans le Calvados

Le député LR Olivier Dassault meurt dans le crash d'un hélicoptère dans le Calvados

DISPARITION - Le député de l'Oise et homme d'affaires Olivier Dassault est décédé dimanche à 69 ans dans un accident d'hélicoptère dans le Calvados, selon une information du Parisien confirmée à LCI par des sources concordantes. Emmanuel Macron lui a rendu hommage.

Le député LR de l'Oise et homme d'affaires Olivier Dassault est mort dans un accident d'hélicoptère, dimanche, au niveau de la commune de Touques (Calvados), selon une information du Parisien, confirmée à LCI par des sources concordantes. Le pilote de l'hélicoptère est également décédé dans le crash.

Âgé de 69 ans, il était le fils du milliardaire Serge Dassault, décédé en mai 2018, et petit-fils du fondateur de cette dynastie de capitaines d'industrie, Marcel Dassault. 

L'accident s'est produit vers 18 heures, a indiqué à LCI une source proche de l'enquête. La section de recherches de la gendarmerie des transports aériens (GTA) est saisie de l'enquête. Le parquet de Lisieux (Calvados) a annoncé 

à l'AFP avoir ouvert une enquête judiciaire pour homicide involontaire.

Lire aussi

Emmanuel Macron salue le "capitaine d'industrie"

L'annonce du décès du député LR a été suivie rapidement d'un hommage d'Emmanuel Macron. Le chef de l'État a salué sur Twitter un "capitaine d’industrie, député, élu local, commandant de réserve dans l’armée de l’air", qui "ne cessa de servir notre pays, d’en valoriser les atouts". "Son décès brutal est une grande perte", a-t-il ajouté. 

"Très touché par la disparition brutale d’Olivier Dassault, homme d’entreprise reconnu et député actif et engagé", a réagi de son côté le président LR du Sénat Gérard Larcher. La présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse, a fait part de sa "grande tristesse", saluant "l'homme d’entreprise, mais aussi photographe reconnu" qui avait "la passion de la politique dans le sang".

La présidente du RN, Marine Le Pen, a présenté ses "condoléances à sa famille et au Groupe Dassault, fleuron de l'industrie française qu'il a longtemps servi"

Long parcours politique et industriel

Élu député de l'Oise entre 1988 et 1997 après avoir siégé au conseil de Paris, puis réélu dans l'Oise, territoire d'ancrage familial, sans discontinuer depuis 2002, Olivier Dassault avait également été conseiller général de ce département et vice-président du conseil régional de Picardie, dans les années 1990. Il avait également tenté, en vain, de prendre la mairie de Beauvais en 1989 puis en 1995. 

Sur le plan industriel, il avait été nommé par son père Serge Dassault, en 1986, directeur adjoint d'Europe Falcon Service et directeur de la stratégie des avions civiles de l'entreprise Dassault Aviation. Il a été nommé, en 2011, président du conseil de surveillance du groupe Dassault, avant de céder cette fonction en raison de son mandat de député. 

Olivier Dassault était connu pour être un passionné d'aviation, étant pilote professionnel, spécialisé dans les avions d'affaires Falcon. Vendredi 5 mars, le député avait accompagné Jean Castex et Gérald Darmanin lors d'un déplacement à Beauvais sur le thème des violences urbaines. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

EN DIRECT - Les premiers enseignants de plus de 50 ans "vaccinés dès la semaine prochaine"

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Aurélien éliminé de "Koh-Lanta" : "Avec Thomas, on peut clairement parler de trahison"

Funérailles du prince Philip : avec ou sans Meghan et Harry ?

Lire et commenter