Le député Olivier Véran remplace Agnès Buzyn au ministère de la Santé

Le député Olivier Véran remplace Agnès Buzyn au ministère de la Santé
Politique

POLITIQUE - Agnès Buzyn ayant remplacé Benjamin Griveaux au pied levé pour briguer la candidature LaREM à la mairie de Paris, le gouvernement a choisi de nommer le député Olivier Véran pour lui succéder au ministère de la Santé.

C'est un jeu de chaises musicales assez classique en politique, malgré un contexte hors norme. Benjamin Griveaux ayant renoncé à briguer la mairie de Paris pour les élections municipales à venir, Agnès Buzyn lui succède. Mais il fallait encore quelqu'un pour succéder à cette dernière au ministère de la Santé. Ce sera Olivier Véran, député de la première circonscription de l'Isère et rapporteur général de la Commission des affaires sociales à l'Assemblée nationale, fait savoir l'Elysée.

Lire aussi

Ce médecin hospitalier neurologue, "marcheur" de la première heure, est à l'origine de l'expérimentation du cannabis thérapeutique en France, de l'obligation d’afficher le Nutri-Score sur les publicités à visée alimentaire, de la suppression du Numerus-clausus pour les étudiants en médecine, de la mise en place de petits-déjeuners gratuits pour les écoliers, ainsi que de la possibilité d'interdire à un mannequin d'exercer si son indice de masse corporelle est trop faible afin de lutter contre l'anorexie dans le milieu de la mode.

Lire aussi

Dans l'entourage du Premier ministre, Olivier Véran est cité comme étant "un grand docteur, chirurgien reconnu" qui, "après Agnès Buzyn", s'inscrit dans "la continuité des ministres grands docteurs, avec une expertise médicale forte", mais aussi comme "un deputé reconnu dans le groupe", maîtrisant "très bien le sujet des retraites", par ailleurs "opérationnel tout de suite" sur tous les sujets liés à la santé, "sans besoin de tuilage".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Covid-19 : décision "dans les dix prochains jours" pour l'ouverture des stations de ski à Noël

Vers la fin de l’attestation de déplacement pour Noël ?

"L’eau ça mouille… " : quand Monoprix ridiculise les restrictions dans les rayons

Interview choc de Diana en 1995 : la BBC ouvre une enquête, William espère que cela aidera "à établir la vérité"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent