"Le gratin et les nouilles" : Borloo critique vivement la politique sociale de Macron, Castaner réplique sur LCI

GRATIN - Après les critiques prononcées mercredi soir par Jean-Louis Borloo sur la politique sociale du gouvernement, le patron de LaREM et secrétaire d'Etat a répondu ce jeudi sur LCI, renvoyant l'ancien ministre à ses "trente ans" de vie politique.

L'image utilisée la veille par Jean-Louis Borloo n'a pas été du goût du gouvernement. Lors d'une table ronde à Valenciennes, ville dont il fut maire, l'ancien ministre a lancé mercredi une forme d'avertissement à Emmanuel Macron sous une forme très imagée. 


"Il faut faire attention à ce que notre pays ne se retrouve pas dans une situation culinaire désagréable, où le gratin se sépare des nouilles. Ça n'a jamais été un grand plat et c'est une erreur majeure", a indiqué Jean-Louis Borloo. Il a également dénoncé "la vision de la société", qu'il qualifie d'"inefficace et dangereuse", de l'exécutif, en fustigeant une "monarchie" qui "a décidé d'arbitrer pour permettre à ceux qui courent le plus vite de courir de plus en plus vite". Sous-entendu : il ne peut y avoir qu'une politique en faveur des plus riches.  

En vidéo

"Vision de la société inefficace", "monarchie" : Borloo critique vivement Macron

Ancien monde

"Je ne le savais pas critique gastronomique", a rétorqué jeudi Christophe Castaner sur LCI. Puis d'asséner : "Jean-Louis Borloo a été élu pour la première fois en 1989. Il a certainement de l'expérience pour commenter. Mais ceux qui ont été aux responsabilités depuis trente ans sont-ils les mieux placés pour nous expliquer ce qu'ils n'ont pas fait et ce que nous devrions faire ?"


Le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement et patron de LaREM a ensuite défendu la politique du gouvernement en faveur des moins riches, évoquant la hausse du minimum vieillesse et le dédoublement des classes de CP dans les écoles des quartiers défavorisés. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter