Le Maire et "nos femmes" : la fausse polémique

Politique
POLITIQUE - Selon une phrase sur la visibilité des femmes rapportée par BFM TV lors de son discours à La Baule, Bruno Le Maire aurait parlé de "nos femmes" qui "ont vocation à être visibles. "Des propos supposés qui ont déchaîné les réseaux sociaux toute la nuit. L'intéressé n'avait pourtant pas prononcé ces mots.

"Nos femmes ont vocation à être visibles, pas dissimulées". Une petite phrase rapportée par BFM TV, imputée à Bruno Le Maire a fait le buzz samedi soir et dimanche matin sur les réseaux sociaux. L'intéressé avait prononcé la phrase : "En France, les femmes sont visibles et elles n’ont pas vocation à être dissimulées." Mais point de "nos femmes" dans la déclaration.  Ce dimanche matin, la chaine a publié un message d'excuse. Sur les réseaux sociaux, toute la soirée, ses propos mal rapportés avaient suscité une vive polémique.


Samedi soir, cette phrase faisait beaucoup réagir, notamment le "Nos femmes". Comme la députée Europe-Écologie-les-Verts Cécile Duflot, la secrétaire d'État chargée des Personnes âgées Pascale Boistard avait rapidement réagi après ces propos attribués à Bruno Le Maire.

La ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes Laurence Rossignol s'est aussi fendue d'un tweet ironique.

D'une façon plus générale, Twitter a vu les messages fleurir en réaction aux propos de Bruno Le Maire.

Mais si, désormais, il est avéré que Bruno Le Maire n'a pas dit "Nos femmes" mais "Les femmes", derrière les mea culpa de ceux et celles qui ont raillé le candidat à la primaire de la droite, les piques continuent.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter