Le ministère de la Justice épinglé pour travail au noir

Politique
DirectLCI
Travail dissimulé au ministère de la Justice. Selon un rapport des inspections générales des finances, quarante mille personnes travaillent sans être déclarées. Ces employés, interprètes, experts, sont considérés comme des prestataires rémunérés à l’heure. Christiane Taubira a expliqué avoir hérité de cette situation à son arrivée. Mais il est trop tard, Me David Dokhan va représenter leurs droits.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter