Le patron du Medef Pierre Gattaz n'a vendu que... 25 exemplaires de son dernier livre

Politique

FLOP - C'est ce qu'affirme le Canard enchaîné, même si l'éditrice de Pierre Gattaz parle d'un chiffre "dix fois"supérieur. Quoi qu'il en soit avec un tel score, le patron du Medef fait une entrée fracassante au rayon des bides littéraires : il fait par exemple moins bien que Claude Bartolone et Michel Sapin, qui avaient vendu 268 et 346 exemplaires sur la même période de deux semaines.

Un bide, un flop, une mauvaise entrée en matière : appelez ça comme vous voulez. Deux semaines après sa mise en vente, le dernier livre de Pierre Gattaz, "La France de tous les possibles" (éd. Nouveaux Débats Publics ; 2016), ne s'est vendu qu'à 25 exemplaires, rapporte Le Canard Enchaîné, s'appuyant sur les données Edistat.

Sorti le 25 mars dernier, le quatrième ouvrage du président du Medef prône la réconciliation "avec le travail et le capital" pour que la France devienne un pays attractif.

"Dix fois plus" selon l'éditrice

La promotion de ce livre a pourtant été assurée sur de nombreux plateaux de télévision. En vain. Dans l'émission de Laurent Ruquier "On n'est pas couché" du 16 avril dernier, l'interview du patron des patrons avait même été perturbée par des militants de Nuit Debout.

A LIRE AUSSI >>  Vu de Twitter : Pierre Gattaz chahuté par Nuit Debout dans "ONPC"... et par les Twittos aussi !

Interrogée par Atlantico , l'éditrice de Pierre Gattaz réagit en soulignant que certes, le président du Medef n' a écoulé que 25 exemplaires au Salon du livre, mais elle assure qu'il en a depuis vendu "dix fois plus" au total. C'est tout de même moins que le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone et le ministre des Finances Michel Sapin, qui avaient vendu 268 et 346 exemplaires de leurs derniers ouvrages en deux semaines. La palme du flop revenant toujours à la présidente du Parti chrétien-démocrate, Christine Boutin, qui a vendu 58 exemplaires de Qu'est-ce que le Parti chrétien démocrate ? depuis... 2010 !

EN SAVOIR+ >>  Nicolas Sarkozy en librairies : le livre politique, ça se vend ou pas ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter