Le Pen : "Pas là pour faire plaisir aux commissaires de Bruxelles"

DirectLCI
La présidente du Front national Marine Le Pen a décrit ce samedi à Brachay lors de son discours de rentrée, son plan si elle accédait au pouvoir. Elle lèverait les sanctions envers la Russie et s'opposerait à l'Union Européenne, car selon elle, les Français ne sont "pas là pour faire plaisir aux commissaires de Bruxelles".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter