Le Point accuse Copé d'avoir favorisé une société de communication de deux de ses proches

DirectLCI
C’est une affaire qui tombe mal pour l'UMP à moins d'un mois des élections municipales. L'hebdomadaire Le Point accuse son président, Jean-François Copé, d'avoir favorisé une agence de communication fondé par deux de ses proches, avec l'argent du parti. Durant la dernière campagne présidentielle, l'agence était en charge de l'organisation des meetings de Nicolas Sarkozy. Explications.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter