Le procès Cahuzac repoussé pour des questions de constitutionnalité ?

DirectLCI
Trois ans après le scandale Jérôme Cahuzac, le procès de l'ancien ministre du Budget s'est ouvert lundi pour fraude fiscale et blanchiment, ainsi que pour avoir menti sur sa déclaration de patrimoine en 2012. Mais son procès pourrait être repoussé pour des questions de constitutionnalité.

Plus d'articles