Le PS va vendre Solférino pour 45,5 millions d'euros à une société immobilière

DirectLCI
DÉPART - Trois mois après avoir pris la décision de se séparer de Solférino, le PS s'est trouvé un acheteur. Il s'agit d'un promoteur immobilier, qui lui a fait l'offre d'achat la plus intéressante. Le début de la reconstruction financière pour l'ancien parti au pouvoir ?

La fin de l'histoire entre le PS et Solférino se précise. Trois mois après avoir décidé, en bureau national, de vendre son siège historique, le Parti socialiste, en pleine reconstruction, aussi bien financière que politique, s'est choisi un acheteur. Il s'agit du promoteur immobilier Apsys, qui a proposé un prix de vente de 45 550 000 euros. "Outre le fait de respecter le cahier des charges", la proposition de cette société foncière "s'est avérée la mieux-disante", a précisé le parti dans un communiqué de presse, mardi 19 décembre.

En vidéo

Le parti socialiste se sépare de son siège rue de Solferino, la fin d'une histoire

"L’acte de vente définitif sera signé à la fin février 2018 au plus tard", poursuit le communiqué. "Le Parti socialiste disposera des locaux jusqu’au 30 septembre de la même année." La décision de déménager de ce bâtiment prestigieux du VIIe arrondissement de Paris avait été prise à la suite des campagnes désastreuses de la présidentielle et des législatives, où le parti avait réalisé son plus faible score depuis 50 ans et perdu près de 90% de ses sièges.


Pour compenser les pertes (les dotations vont passer, pour ce quinquennat, de 25 à 7 millions d'euros chaque année), le parti avait d'ailleurs dû engager un plan social pour commencer à éponger ses dettes. Un accord avait d'ailleurs été trouvé le 12 décembre, actant le départ futur de 58 salariés du PS sur les 100 qu'il emploie.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter