Le Qatar porte plainte contre Florian Philippot pour diffamation

Le Qatar porte plainte contre Florian Philippot pour diffamation

Politique
DirectLCI
JUSTICE – Le pays du Golfe vient de porter plainte contre le numéro 2 du FN, selon Le Figaro. Ses propos sur le financement du terrorisme, prononcés en janvier, ne passent pas.

Régulièrement visé par le Front national, le Qatar contre-attaque. Le pays a décidé de porter plainte pour diffamation contre Florian Philippot, le numéro 2 du parti d’extrême droite, selon les informations du Figaro daté de ce lundi. Un fait rarissime selon le quotidien qui devrait conduire, comme souvent dans ce type d'affaires, à la mise en examen de Florian Philippot.

Un juge d'instruction du tribunal de Nanterre a été désigné le 21 mai dernier. Les avocats Jean-Pierre Mignard et Francis Szpiner représenteront le pays du Golfe.

A LIRE AUSSI >>  L’intox de Florian Philippot sur les 1 % de demandeurs d’asile déboutés et reconduits à la frontière

Philippot accuse le Qatar de financer le terrorisme

Deux interventions du numéro 2 du FN sont dans le collimateur du Qatar. La première date du 9 janvier , sur Radio Classique, peu après les attentats de Charlie Hebdo, lorsque Florian Philippot assure que le Qatar et l'Arabie saoudite "financent l'islamisme qui tue". La seconde remonte au 19 janvier, quelques jours plus tard. Sur BFMTV, Florian Philippot évoque le financement du terrorisme, assurant que le Qatar fait sa part et déclare : "je pense qu'il faut arrêter l'hypocrisie sur le sujet. Nous le disons depuis des années, vous cherchez des preuves. Elles sont pléthore, les preuves."

Une plainte qui ne fera pas taire Florian Philippot. Sur Twitter, il clame haut et fort sa liberté de parole et dénonce une "dictature islamiste" dans un message publié dimanche soir… et retweeté par Marine Le Pen.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter