Le remaniement tourne à la farce

LA POLITIQUE - Il n'y a toujours aucun remplaçant place Beauvau. Selon Geoffroy Lejeune, le gouvernement se réjouit du "supplice chinois des journalistes" et fait exprès de les pousser à "commenter des choses qui n'existent pas".

Une semaine après le départ de Gérard Collomb, le remaniement se fait toujours attendre. Une cacophonie incroyable règne au sommet de l'Etat. Du côté des journalistes et des médias, les commentaires sur les éventuels successeurs vont bon train pour combler cette interminable attente. Selon Le Canard enchaîné, cette dernière est due à un vrai désaccord de fond entre Edouard Philippe et Emmanuel Macron. Comment interpréter la situation ? Quel impact politique cet épisode peut-il avoir ?

Ce mercredi 10 octobre 2018, Geoffroy Lejeune, dans sa chronique "La politique", nous parle de la longue attente du remaniement. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 10/10/2018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter