Le Roux et Touraine soutiennent le compte pénibilité

DirectLCI
Les chefs d'entreprises se sont dit opposés quant à la mise en place du compte pénibilité qui permettra à certains salariés de partir plus tôt à la retraite à partir du 1er janvier 2015. Bruno Le Roux a rappelé que cette mesure était nécessaire. Marisol Touraine quant à elle dénonce les propos "excessifs du patronat".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter