Le Salon d'argent de l'Elysée vandalisé par les chiens de Nicolas Sarkozy

Politique
DEPENSES PUBLIQUES - Les chiens de Nicolas Sarkozy ont franchement détérioré le Salon d'argent de Napoléon, à l'Elysée, lorsqu'il était président, révèle Mediapart. La restauration de ce précieux mobilier a coûté des milliers d'euros.

Ses meubles comptent parmi les plus précieux de la République. Le Salon d'argent du Palais de l'Elysée a pourtant été "vandalisé" par les chiens de Nicolas Sarkozy pendant son mandat présidentiel, rapporte Mediapart dans une enquête publiée jeudi.

Les méridiennes et fauteuils de style Empire ont été retrouvés en mauvais état en mai 2012, quand Nicolas Sarkozy a cédé sa place à François Hollande. "Les chiens du président ont visiblement aiguisé leurs crocs sur les accoudoirs, fameux pour leurs becs-de-cygnes", rapporte le site d'information.

6600 euros pour la réfaction des dorures

Les ouvriers et les artisans du Mobilier national - héritier du Garde-meubles royal - ont donc eu à réaliser un important travail de restauration pour remettre en état ces précieux meubles créés à l'époque de Napoléon, dorés à l'or blanc et couverts d'étoffes.

Cette restauration a un coût mais le rapport de la Cour des comptes sur le budget de l'Elysée ne donne aucun détail sur cet épisode. La réfection des dorures a coûté 6600 euros, d’après un devis dont fait état Mediapart, les galons ont coûté à eux seuls plusieurs milliers d’euros. Ce à quoi il faut ajouter les soieries et les heures de travail des ouvriers du Mobilier.

Ce Salon d'argent, disposé dans un boudoir de l'Elysée, est d'autant plus précieux qu'il a traversé deux siècles d'Histoire. C'est par exemple dans cette pièce que Napoléon a dicté son abdication en 1815 ou que le président Félix Faure a succombé à une crise cardiaque dans les bras de sa maîtresse.

EN SAVOIR + >>  Comptes de l'Elysée : ce que Valérie Trierweiler a coûté à la République

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter