Le surprenant tutoriel de La France insoumise pour composer une chanson de manif

Politique

Toute L'info sur

Jean-Luc Mélenchon, l'"insoumis"

FORMATION - "L'école" de La France insoumise, qui se donne pour mission de former des militants, a publié lundi un tutoriel pour apprendre à composer une "chanson insoumise" à l'occasion des manifestations. Le résultat fait pour le moins réagir les réseaux sociaux.

Manifester contre la sélection à la fac en chantant sur l'air de "J'ai du bon tabac" ? C'est possible, grâce à "L'école de formation insoumise", l'organe destiné à former les militants de La France insoumise. 

Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon a mis en ligne lundi un tutoriel d'une dizaine de minutes dans lequel un militant, Maxime, explique aux apprentis insoumis comment composer un air de manif sur fond de comptines ou de chansons célèbres. Une oeuvre éphémère qui a vocation, explique le jeune homme, "à attirer l'oreille et le regard des passants" et qui consiste à remplacer les paroles de la chanson originale "par les discours de la campagne en question". 

Lire aussi

Kitsch ou réussi ?

"Vous allez jeter sur le papier les premières idées qui vous viennent", explique l'auteur du "tuto", recommandant aux apprentis de s'inspirer, si nécessaire, "des tracts sur le sujet". "Il faut 30 minutes à une heure pour avoir un premier jet", estime Maxime. 

Le militant prend ensuite sa guitare pour illustrer ses conseils. Et se lance dans la reprise de "J'ai du bon tabac", version manif contre la sélection à l'université. Ce qui donne : "J'ai pas eu mon bac dans la bonne filière/J'ai passé mon bac au mauvais endroit" [...] 

Le résultat a manifestement amusé les réseaux sociaux, entre l'enthousiasme de militants qui envisagent d'appliquer le tutoriel lors de la grève, jeudi, dans la fonction publique, et sarcasmes de ceux qui jugent la démonstration pour le moins kitsch. 

L'école "de Formation insoumise", animée notamment par le politologue Thomas Guénolé, a produit d'autres tutoriels destinés aux militants, l'un sur la méthode pour "organiser une manifestation", l'autre pour "organiser une nuit des écoles". Des vidéos clairement destinées à un public jeune, Jean-Luc Mélenchon ayant fait le pari des lycéens et des étudiants pour lancer la mobilisation sociale contre le gouvernement, après l'échec des mouvements à l'automne dernier face à la réforme du travail.

Outre les réseaux sociaux, dont des tchats sur YouTube, des cours (droit à l'éducation, sortie du nucléaire...) sont également assurés physiquement auprès des militants afin de leur donner la possibilité de réagir sur tous les événements d'actualité avec l'angle d'analyse de La France insoumise. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter