L'édito politique d'Arlette Chabot : "Les frondeurs ont poussé le gouvernement dans les cordes"

DirectLCI
Face au risque de voir le projet de loi Macron rejeté du fait des "frondeurs" PS, Manuel Valls a choisi mardi de passer en force en utilisant l'arme du 49-3 au terme d'une folle journée qui pourrait laisser des traces à gauche. Pour la journaliste Arlette Chabot, ces derniers sont dans un "drôle d'entre-deux" à s'opposer au gouvernement mais à ne pas vouloir voter la motion de censure à son encontre proposée par l'UMP.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter