Legay : le mensonge qui ravive les plaies

Politique

Toute L'info sur

La Matinale

LA POLITIQUE - Le mensonge du procureur sur l'affaire Legay a ravivé les anciennes blessures.

L'affaire Legay prend une portée plus douloureuse, ravivant les plaies lors des manifestations des gilets jaunes. Ce mensonge de l'État et du procureur chargé de l'affaire, ayant affirmé que Geneviève Legay n'avait pas été touchée par les forces de l'ordre, aurait été fait pour protéger le président de la République, selon les enquêteurs. Le journal Le Monde a également révélé, qu'à priori, ce procureur ne serait pas sanctionné. Ces informations réveillent les blessures physiques et morales causées par le mouvement des gilets jaunes. En parallèle à cela, que sont devenus les enquêtes de l'IGPN ? Quid des gardes à vue et des diverses condamnations récoltées ?

Ce jeudi 25 juillet 2019, Françoise Degois, dans sa chronique "La politique", nous expose le mensonge sur la situation de madame Legay. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 25/07/2019 présentée par Christophe Moulin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Christophe Moulin vous présente la Matinale entouré de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter