Législative dans le Doubs : l'UMP choisira-t-elle la stratégie du "ni-ni" ?

DirectLCI
Le gouvernement et le PS ont appelé l'UMP au rassemblement républicain derrière le candidat socialiste qui sera opposé au Front national dimanche au second tour de la législative partielle dans le Doubs, mais l'UMP ne devrait arrêter sa position officielle que mardi. Pour Geoffroy Didier, conseiller régional UMP, aucune alliance n'est prévue. Une position "significative d'une dérive", estime Juliette Méadel, porte-parole du PS.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter