Législative partielle dans les Alpes-Maritimes : Marine Brenier succède à Christian Estrosi

Législative partielle dans les Alpes-Maritimes : Marine Brenier succède à Christian Estrosi
Politique

POLITIQUE - La protégée de Christian Estrosi, Marine Brenier, a remporté dimanche, au second tour, l’élection législative partielle organisée dans la 5e circonscription des Alpes-Maritimes.

Elle est désormais la deuxième députée la plus jeune de l'Assemblée nationale, après la frontiste Marion Maréchal-Le Pen. Marine Brenier, 29 ans, candidate des Républicains, a en effet remporté dimanche, au second tour, l ’élection législative partielle organisée dans la 5e circonscription des Alpes-Maritimes après la démission de Christian Estrosi. Ce dernier, déjà maire de Nice, devait, depuis son élection à la tête de la région Paca, abandonner l’un de ses mandats pour se mettre en conformité avec la loi.

"Magnifique signal de féminisation"

Avec 64,09% des suffrages, la figure montante des Républicains l'emporte devant Michel Brutti, investi par le FN, qui obtient 35,91% des voix. Mais comme au premier tour, le scrutin a avant tout été marqué par un taux d’abstention record : 77,4% soit moins de 20.000 votants sur 88.000 inscrits.

"Je suis très heureuse, à titre individuel mais aussi parce que cette victoire récompense le travail collectif de notre équipe effectué au service des Niçois et des habitants des 28 communes de la circonscription", a déclaré la nouvelle élue à l’Assemblée. Pour se conformer à la loi sur le cumul, elle devra abandonner l'un de ses deux autres mandats (conseillère municipale et conseillère départementale).

Dans un communiqué, Christian Estrosi s'est "réjoui de ce résultat" qui démontre que "l’alternance est en marche pour 2017". Sur Twitter, Nicolas Sarkozy, président des Républicains, a également félicité la jeune femme : "Quel magnifique signal de féminisation et de renouvellement tu adresses à toute la classe politique!". Au premier tour, Marine Brenier avait rassemblé 47,4% des suffrages, devançant Michel Brutti (FN), 30,7%, Philippe Pellegrini (Front de gauche), 7,5%, et Chaama Graillat (PS), 6,5%. 

EN SAVOIR +
>> Cinq choses à savoir sur Marine Brenier, la figure montante des Républicains
>> Politique : les jeunes loups ont déjà de puissants réseaux

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent