Malgré les propos de Bayrou, Ferrand dément tout "accord d'appareil" entre la République en marche et le MoDem

Malgré les propos de Bayrou, Ferrand dément tout "accord d'appareil" entre la République en marche et le MoDem

ÉPISODE 3 - Alors que François Bayrou annonçait vendredi soir qu'un accord avait été trouvé pour une centaine d'investitures de candidats MoDem sous l'étiquette La République en marche, Richard Ferrand a démenti samedi tout "accord d'appareil".

Nouveau retournement de situation dans les discussion entre La République en marche et le MoDem en vue des législatives. Alors que François Bayrou annonçait vendredi soir qu'un accord "solide et équilibré" avait été trouvé pour les investitures, Richard Ferrand, secrétaire général de La République en marche, a démenti tout accord samedi sur BFM TV.

Il n'y a jamais eu et il n'y aura jamais d'accord d'appareil. Ce qui est en marche, c'est l'examen des propositions de candidatures complémentaires par la commission nationale d'investiture que nous a fait parvenir le MoDem, comme la République en marche a pu le faire de son côté également.- Richard Ferrand, secrétaire général de la République en marche!

"François Bayrou et Emmanuel Macron ne sont pas fâchés"

Lire aussi

Vendredi soir, François Bayrou expliquait qu'il souhaitait au sujet de la future majorité que "le point d'équilibre soit au centre, central et pas déséquilibré d'un côté ou de l'autre" de l'échiquier politique. Le matin même sur LCI le porte-parole de La République en marche! Benjamin Griveaux déclarait : "François Bayrou et Emmanuel Macron ne sont pas fâchés".

En vidéo

Benjamin Griveaux sur LCI : "François Bayrou et Emmanuel Macron ne sont pas fâchés"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Les organisateurs de la manifestation pro-palestinienne interdite à Paris maintiennent leur appel

EN DIRECT - Fin de la traque dans les Cévennes : le suspect en garde à vue pour "assassinats"

Tensions au Proche-Orient : d’où vient l’arsenal militaire du Hamas ?

Fin de la traque dans les Cévennes : comment les gendarmes ont poussé le fugitif à se rendre

VIDÉO - "Une femme libérée et de pouvoir" : Amandine Petit a défilé en Marianne à Miss Univers

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.