Lille : Martine Aubry retire sa délégation à un adjoint pour son soutien à Emmanuel Macron

Lille : Martine Aubry retire sa délégation à un adjoint pour son soutien à Emmanuel Macron

ACTION, RÉACTION - La maire de Lille reproche à l’un de ses adjoints d’avoir soutenu le camp Macron contre un candidat PS dans la 1ère circonscription du Nord lors des législatives.

Une semaine après la second tour des législatives, Martine Aubry a remanié son équipe municipale en écartant notamment Bernard Charles, l’un de ses adjoints, en charge du Développement durable et de l'Agenda 21. La maire de Lille lui reproche d’avoir soutenu le parti d’Emmanuel Macron (La République En Marche) lors des élections législatives.

La suite logique de son engagement en dehors du PS- Martine Aubry

Lire aussi

Conseiller municipal en 2001, 2008 puis 2014 sous l'étiquette PS, Bernard Charles a décidé de soutenir pour les législatives Christophe Itier le candidat de La République en marche (LREM) dans la 1ère circonscription du Nord contre le socialiste François Lamy, proche de Martine Aubry. Ce qui n'a pas plu à l'ancienne ministre du Travail.

Pour Bernard Charles, sa mise à l'écart ressemble à une sanction "expéditive" alors que Martine Aubry justifie sa décision en affirmant que le conseiller municipal subit la « suite logique de son engagement en dehors du PS, dont il n’a "pas respecté les règles". Lors du vote municipal, l’opposition et les élus EELV  n’ont pas souhaité s’exprimer sur la "sanction" infligée à Bernard Charles.

Lire aussi

Un autre changement

Le site 20 minutes, qui a publié l’information, révèle également qu’un autre adjoint de Martine Aubry, Xavier Bonnet, qui a lui aussi soutenu Christophe Itier (LREM) aux législatives, perd pluisieurs compétences locales. Il reste dans le conseil municipal mais perd son importante délégation du commerce pour se concentrer uniquement sur la « politique mémorielle », en charge notamment des commémorations du centenaire de 1918. 

Pour la petite histoire, le candidat LREM Christophe Itier a été battu par 46 voix d'écart par Adrien Quatennens, candidat de la France insoumise, lors du second tour des législatives.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... les dates à connaître pour les prochaines semaines

"On sera à 600 morts par jour d'ici quelques semaines" : le cri d'alerte du Pr Jean-François Timsit

INFO TF1/LCI - Rentrée scolaire : ce que prévoit le protocole sanitaire à partir de lundi

EN DIRECT - Covid-19 : toujours près de 6000 patients en réanimation

Rentrée scolaire, frontières, vaccination... de quoi parlera Jean Castex ce jeudi ?

Lire et commenter