Les anciens présidents de la République coûtent 10,3 millions d’euros par an

Politique
DirectLCI
RETRAITE DORÉE - "Mediapart" a rendu public ce mardi un rapport de 2014 rédigé par la Cour des comptes et le Conseil d’Etat qui chiffre à 10,3 millions d’euros par an le coût des anciens présidents. Pour faire baisser la facture, le texte préconise de revoir certains avantages.

C'est un rapport d'une vingtaine de pages, remis à l'été 2014 au président Hollande. Rédigé par Didier Migaud, patron de la Cour des comptes, et Jean-Marc Sauvé, patron du Conseil d'Etat, il a été publié par Mediapart mardi 20 septembre.  Ce travail révèle que les avantages alloués aux anciens présidents s'élèvent à 10,3 millions d'euros chaque année.

Pension, personnel de maison, téléphones, chauffeurs...

Chaque ex-président reçoit ainsi une dotation de 65.000 euros brut par an, ainsi qu’une indemnité de 14.400 euros brut mensuels pour ceux qui siègent au Conseil constitutionnel. Les anciens chefs de l’Etat bénéficient également d'un appartement de fonction meublé, d'une voiture avec deux chauffeurs, de sept collaborateurs, deux personnels de maison, des lignes de téléphone, de la gratuité sur les réseaux ferrés ou aériens, sans oublier le personnel chargé de veiller sur leur sécurité. Tous ces avantages sont listés dans une lettre de 1985 adressée par le Premier ministre Laurent Fabius au président Valéry Giscard d’Estaing. 

Des avantages dont la légalité est contestée par l’association Anticor, engagée dans la lutte en faveur de l'éthique en politique. C’est pourquoi le rapport conseille à François Hollande de signer le décret fourni en annexe, en plus de préconiser une "rationalisation" et une "adaptation" des moyens alloués aux anciens présidents.

Lire aussi

Rendre les avantages dégressifs

Les auteurs conseillent en effet de rendre certains avantages dégressifs. Dix ans après leur sortie, les anciens présidents verraient le nombre de leurs collaborateurs "diminuer de moitié" (passant de trois ou quatre au lieu de sept, et un employé de maison au lieu de deux). "Les frais généraux, les dépenses de représentation et de déplacement" devraient être "pris en charge sur justificatifs" afin de vérifier qu’ils sont bien "liés à la fonction d’ancien président". Le rapport estime aussi que la gratuité des transports est "devenue obsolète". Il propose également de supprimer les avantages prévus pour les veuves ou veufs, soit un appartement meublé, une voiture avec chauffeur, un collaborateur et une gratuité SNCF.

VIDÉO - Logement, personnel, voiture... à quoi ont le droit les anciens présidents ?

En vidéo

VGE, Chirac, Sarkozy : logement, personnel, voiture... à quoi ont le droit les anciens présidents ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter