Les conseils de Sarkozy à Macron

Les conseils de Sarkozy à Macron
Politique

RENTRÉE - Retiré de la vie politique depuis son échec à la primaire de droite, Nicolas Sarkozy n'en reste pas moins un observateur privilégié de la vie politique. Dans la revue de Science Po, Emile, l'ancien chef de l'Etat livre ainsi quelques conseils à l'actuel président, Emmanuel Macron.

En chute libre dans les sondages, Emmanuel Macron doit aussi composer avec la petite musique de ses prédécesseurs à l'Elysée. Après l'avertissement tonitruant de François Hollande sur la réforme du Code du Travail - "Il ne faudrait pas demander des sacrifices aux Français qui ne sont pas utiles" - c'est au tour de Nicolas Sarkozy de murmurer à l'oreille de l'actuel chef de l'Etat.

Lire aussi

Dans un long entretien accordé à Emile, la revue des étudiants de Science-Po, l'ancien président de la République fait d'abord preuve de bienveillance, affirmant que "sans transgression, sans rupture des habitudes, sans pensées libres, il n'y a pas de progrès" et estimant que, sur ce plan, "Macron (…) est arrivé" à atteindre ses objectifs. 

"Ce qui compte, c'est d'y arriver, c'est de faire les choses, que ce soit à 39 ou à 49 ans", insiste l'ancien chef de l'Etat, déjà auteur d'une sortie remarquée sur Emmanuel Macron : "Ce type est incroyable ! Il fait un sans-faute", aurait confié Nicolas Sarkozy à ses proches, selon une indiscrétion du Canard enchaîné divulguée début juin. Il aurait alors ajouté : "Avec l'âge, je suis devenu modeste : Macron, c'est moi en mieux."

Lire aussi

Nicolas Sarkozy, qui a accordé cet entretien le17 juillet, aurait-il pressenti les "couacs" qui ont depuis terni les premiers pas du couple exécutif, en chute libre dans les sondages ces dernières semaines ? Il lance en tout cas ce conseil en forme d'avertissement : "Le calendrier du président de la République est simple : c'est tout de suite ! Tout ce que vous ne faites pas en juillet, vous ne le ferez pas en décembre. Voilà pourquoi le calendrier n'attend pas." 

En vidéo

La cote de popularité d'Emmanuel Macron en chute de 14 points en août

Quant au fond, "le président français doit être un grand européen, affirme Nicolas Sarkozy. Il faut proposer un nouveau traité. C'est très important." Autres priorités, selon lui : la maîtrise des flux migratoires et la réforme de la justice. A bon entendeur...

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Attentat de Conflans : la légion d'honneur sera décernée à Samuel Paty à titre posthume

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

EN DIRECT - Covid-19 : des élèves français et leurs enseignants placés en quarantaine en Grèce

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent