VIDÉO - Les couacs de François Hollande pendant son quinquennat

ERREURS - Refus du parapluie, affaire Leonarda et vie privée pas si privée : pendant son quinquennat, François Hollande a eu son lot de faux pas. Ses confidences aux journalistes du "Monde" n'ont fait que s'ajouter à une liste déjà bien fournie.

Dès son premier jour en tant que président de la République, François Hollande a enchaîné les couacs. Après sa poignée de main avec Nicolas Sarkozy, François Hollande s'éclipse sans attendre sur le perron le départ de son prédécesseur, un acte peu conforme à l'usage.


Peu après, il remonte les Champs-Elysées en refusant toute protection contre la pluie. S’il voulait faire figure de président "normal", il apparait surtout lessivé. Cette pluie, il l’affronte également en 2014 : ce symbole lui colle à la peau.


Président normal, il est surtout dépassé par sa vie privée et ce, dès les législatives de 2012. Valérie Trierweiller encourage Olivier Falorni à La Rochelle par un tweet alors que François Hollande soutient Ségolène Royal. En 2014, sa vie privée lui échappe à nouveau en 2014. Les photos du scooter sur lequel il s’échappe discrètement de l’Élysée le contraignent à révéler sa liaison avec Julie Gayet

Pour beaucoup, le problème de François Hollande, c’est qu’il ne fait pas peur. C’est le cas notamment avec Leonarda, une collégienne de 15 ans. Depuis le Kosovo où elle a été expulsée avec sa famille, la jeune fille tient tête au chef de l'État. Toute la classe politique se moque de sa faiblesse et de son sens exagéré du compromis.


À la rentrée 2016, le livre d'entretiens avec les journalistes du Monde, Un président ne devrait pas dire ça, crée la polémique. François Hollande s'y livre entièrement, sur tous les sujets. Comme si c’était la goutte d’eau, il ne semble plus capable de mesurer l'impact désastreux de ses confidences sur sa propre image.

Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'abandon de Hollande

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter