Les députés pourront désormais se faire rembourser la location d'un logement à Paris

Les députés pourront désormais se faire rembourser la location d'un logement à Paris

DirectLCI
POLITIQUE - Dès le 1er janvier, les députés pourront se faire rembourser la location d'un logement à Paris. Objectif : faire des économies, à l'heure où plusieurs d'entre eux sont contraints d'aller à l'hôtel.

En plein débat sur la rémunération des députés, nul doute que cette proposition va susciter les critiques sur leur train de vie. Selon le quotidien L'Opinion, les députés auront la possibilité, dès le 1er janvier, de "louer un logement dont le loyer sera pris en charge par le budget de l’Assemblée nationale à hauteur de 1.200 euros par mois." Une mesure coûteuse ? Elle devrait en réalité permettre à l'hémicycle de faire des économies…


Comme le précise le quotidien, cette disposition défendue par Florian Bachelier (LREM), premier questeur, est destinée à répondre au nombre de couchages insuffisant à l’Assemblée. 

En vidéo

Frais de mandat : les députés seront soumis à des règles plus strictes

En effet, ils ne sont que 250 élus à disposer d’un bureau avec couchage et une cinquantaine a accès à la résidence du Palais Bourbon. Conséquence : près de 200 députés non-franciliens n’ont que la solution de l’hôtel.

Selon le député En Marche Florian Bachelier, cette solution doit permettre, avant tout, à l'institution de faire des économies sur son budget. Les députés étant obligés de dormir à l’hôtel ont un budget de 200 euros par nuitée. Soit un coût global mensuel de 3.200 euros...

Pour rappel, l'indemnité dont bénéficie un député est fixée par référence au traitement des fonctionnaires occupant les emplois les plus élevés, soit 7.210 euros brut mensuel. En moyenne, les députés dans leur ensemble ont déclaré près de 59.000 euros de revenus annuels (4.900 euros mensuels) lors des cinq dernières années, selon Le Monde. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter