Les députés vont devoir se soumettre à un "dress code" pour siéger à l’Assemblée

Les députés vont devoir se soumettre à un "dress code" pour siéger à l’Assemblée

Politique
DirectLCI
MODE - Selon nos confrères du "Parisien", la présidence de l’Assemblée nationale a décidé de fixer par un texte les règles vestimentaires auxquelles les députés devront se soumettre pour siéger. Il sera présenté le 24 janvier.

Comme pour entrer dans les boîtes de nuit les plus "select", les députés  devront bientôt afficher un "dress code" obligatoire pour siéger à l’Assemblée nationale. Cette mesure, dévoilée par nos confrères du Parisien, sera même couchée par écrit, dans un texte qui doit être présenté au Bureau de l’Assemblée le 24 janvier prochain.


Si le traditionnel cravate-veston, abandonné par certains membres de l’hémicycle depuis les législatives de juin dernier, ne sera pas imposé, les règles sont là pour éviter que certaines séquences ne se répètent. Comme celle qui a vu le député La France Insoumise François Ruffin arborer un maillot de foot, le 7 décembre (il avait été sanctionné par le retrait d’un quart de son salaire sur un mois, soit 1 378 euros).

Pas d'équipes de foot, d'uniformes ou de slogans politiques

Selon nos confrères du Parisien, si l’absence de cravate et de veste sera acceptée, les députés (hommes et femmes) ne pourront pas se présenter dans l’hémicycle avec une "tenue caractéristique d’une activité sportive". De même, celles représentant une "activité professionnelle" ou étant "un uniforme ou inspirées d’un uniforme" seront proscrites. Les vêtements affichant un "emblème ou message publicitaire" ou "un slogan (image) de nature politique " devront eux aussi être laissés au vestiaire. 


Le président de l’Assemblée, François de Rugy, devrait également demander au Bureau de maintenir l’interdiction d’utiliser pancartes, objets ou instruments divers pour appuyer son propos (Jean-Luc Mélenchon avaient amené un sac de course avec des paquets de pâtes ou de pain de mie pour protester contre la baisse des APL au mois de juillet). L’expression devra se contenter d’être orale.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter