Les élections régionales, comment ça marche ?

Les élections régionales, comment ça marche ?

Politique
DirectLCI
MODE D'EMPLOI – Début décembre, les Français votent pour renouveler les membres de leur conseil régional. Mode de scrutin, réforme des régions, choix des présidents : Metronews vous explique tout ce qu'il faut savoir avant de glisser votre bulletin dans l'urne.

Pour qui vote-t-on ?
Pour la première fois, les électeurs ne votent pas cette année pour élire les conseillers de 26 régions, mais de 15 : 13 en métropole, auxquelles s'ajoutent la Guadeloupe et La Réunion. Les électeurs de Guyane et Martinique sont eux aussi appelés aux urnes afin d'élire leurs représentants aux nouvelles collectivités territoriales uniques. La réforme des régions, adoptée en début d'année, a en effet réduit leur nombre, en procédant à de nombreuses fusions. Le nombre des conseillers régionaux ne diminue pas pour autant : comme lors des précédentes élections régionales, en 2010, 1.757 d'entre eux seront élus cette année et siégeront à compter du 1er janvier 2016.

Concrètement, les électeurs ne se prononcent pas sur un candidat spécifique mais sur des listes présentées par chaque parti. Dans chaque région, ces listes, strictement paritaires, sont subdivisées par département. Dans le cas de l'Ile-de-France, par exemple, la liste du Parti socialiste sera divisée en huit sections départementales, le chef de file, Claude Bartolone, étant candidat dans les Yvelines.

Quand vote-t-on ?
Les électeurs sont appelés à voter les 6 et 13 décembre prochains. Le choix peut paraître surprenant, puisque les élections ont traditionnellement lieu au printemps. Mais le calendrier de la réforme des régions, qui entrera en vigueur le 1er janvier prochain, a amené le gouvernement à retarder l'échéance afin que les nouveaux conseillers prennent leurs fonctions directement dans leurs nouveaux territoires. Toutefois, leur mandat sera raccourci de neuf mois afin que les élections régionales suivantes, en 2021, puissent de nouveau avoir lieu au mois de mars.

L'élection régionale, comment ça marche ?
Le vote est un scrutin proportionnel à deux tours. Si, au premier tour, un parti emporte la majorité absolue des voix au niveau régional (50% plus une), il se voit automatiquement attribuer 25% des sièges au conseil régional, le reste étant réparti proportionnellement entre tous les mouvements, gagnant compris, ayant rassemblé au moins 5% des voix.

Dans le cas où personne ne s'imposerait dès le premier tour, les listes ayant obtenu un score d'au moins 10% peuvent participer au second tour. Celles ayant obtenu au moins 5% des suffrages peuvent fusionner entre elles pour y prendre part également. Le parti arrivé en tête à l'issue du second tour, qu'il ait ou non obtenu la majorité absolue, bénéficie automatiquement de 25% des sièges au conseil régional, le reste étant réparti proportionnellement entre toutes les listes présentes au second tour.

Comment sont élus les présidents de région ?
Ce sont les conseillers régionaux qui ont à charge d'élire leur président, à l'occasion de leur première assemblée. Dans les régions n'ayant pas changé au terme de la réforme, le premier conseil se tiendra le 18 décembre. Pour les autres, ce conseil se tiendra le 4 janvier 2016. Ces régions nouvellement créées auront ensuite six mois pour se choisir un nom et une capitale de région.

EN SAVOIR +
>>
Retrouvez tout notre dossier consacré aux élections régionales
>>
Régionales : Sondages à la pelle et grandes inconnues
>> Suivez en direct le 1er tour, de la participation aux résultats

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter