Les jeunes se détournent des partis politiques traditionnels, selon un sondage

Politique

REJET - Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo, dévoilé ce vendredi 16 décembre, un tiers des jeunes de 18 à 34 ans ne se reconnaissent plus dans l'offre politique classique.

Les partis politiques ne font plus rêver les jeunes. Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo dévoilé ce vendredi 16 décembre, un tiers des 18 à 34 ans se détourne de la politique, jusqu’à rejeter les partis historiques. S'ils se disent incapables de définir de quel parti ils se sentent le plus proches, ils sont tout de même 19% à reconnaître leur proximité avec les idées du Front national.

Le parti dirigé par Marine Le Pen est d'ailleurs le premier cité dans les préférences des jeunes Français. Suivent Les Républicains avec 14% et le Parti socialiste avec 11%. 

Aucun parti n'est épargné

Pourtant, les deux tiers des jeunes disent avoir une image négative du Front national (67%). Ils sont même 39% à en avoir une "très mauvaise image", révèle franceinfo. Les autres partis politiques ne sont pas épargnés : ils sont 69% à avoir une mauvaise image du Parti socialiste, et 65% du parti Les Républicains.

Voir aussi

Ils n’iront pas tous voter

Conséquence de ce manque d’attrait, pour la prochaine élection présidentielle de 2017, un jeune sur trois envisage de ne pas aller voter. 12% d'entre eux sont quasiment sûrs de ne pas s'y rendre. Pour près d’un jeune sur deux (45%), la tentation de l'abstention est due au fait qu’ils ne se reconnaissent pas dans les idées et les réformes d’un candidat. 

Toutefois, leur vote peut facilement évoluer d’un scrutin à l’autre. Ils sont ainsi 70% à déclarer voter en fonction des circonstances, sans tenir compte de leur propre proximité politique. Le sondage dévoile également que l’abstention est clairement devenu un choix pour les jeunes. 

L’enquête aborde également l’utilisation des réseaux sociaux, révélant que si les jeunes parlent politique sur Twitter ou Facebook, c'est avant tout pour souligner qu'ils ont une mauvaise image des partis.

Lire aussi

En vidéo

Marine Le Pen incite à s'inscrire sur les listes électorales pour capter le vote des jeunes

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter